À PROPOS

AGROÉCOLOGIE

C´EST LE SOL QUI NOURRIT LA PLANTE La pratique agroécologique a le pouvoir de refertiliser les sols, de lutter contre la désertification, de préserver la biodiversité, d’optimiser l’usage de l’eau. Elle libère de la dépendance des intrants chimiques et des transports générateurs de tant de pollutions et responsables d’une véritable choréographie de l’absurde. En s’appuyant sur un ensemble de techniques inspirées de processus naturels comme le compostage, le non-retournement du sol, l’utilisation de purins végétaux, les associations de cultures, l’agroécologie permet de regagner autonomie, sécurité et salubrité alimentaires tout en regénérant et préservant le patrimoine nourricier.

NOTRE MISSION

AGIR POUR LA TERRE Il est temps pour chacun d´entre nous de reprendre le pouvoir sur son existence et d’incarner une politique en actes dans chacune des sphères de son quotidien (...) car la solution n’est pas de croire que le changement de structures, des dispositions écologiques ou la diffusion de l’agriculture biologique vont sauver l’humanité (...) seul le changement individuel par éveil de la conscience nous sauvera (...) la conscience est probablement ce lieu intime où chaque être humain peut en toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l’égard de la vie” - Pierre RABHI (Manifeste pour la Terre et l’Humanisme - 2008)
NB JARDIN

LES 4 PRINCIPES

LA RÉVOLUTION D´UN SEUL BRIN DE PAILLE “Le premier est NE PAS CULTIVER, c’est à dire ne pas labourer ou retourner la terre (...) la terre se cultive elle même, naturellement, par la pénétration des racines des plantes et l’activité des microorganismes, des petits animaux et des vers de terre. Le second est PAS DE FERTILISANT CHIMIQUE ou DE COMPOST PREPARE (...) laissé à lui même, le sol entretient naturellement sa fertilité, en accord avec le cycle ordonné de la vie des plantes et des animaux. Le troisième est NE PAS DESHERBER AU CULTIVATEUR NI AUX HERBICIDES. Les mauvaises herbes jouent leur rôle dans la construction de la fertilité du sol et dans l’équilibre de la communauté biologique. Le quatrième est PAS DE DEPENDANCE ENVERS LES PRODUITS CHIMIQUES. (...) La nature, laissée seule, est en parfait équilibre.” Masanobu FUKUOKA (La révolution d’un seul brin de paille - 1975)
HISTOIRE ET SI LA BEAUTÉ POUVAIT SAUVER LE MONDE ? Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."
“C´est le sol qui nourrit la plante et lui fournit les éléments nutritifs dont elle a besoin. - H et E LE GOFF

FAITS

Achat sur Amazon au tarif de 5 EUR (en français)
Contenu
CONTACTEZ NOUS info@notabenejardin.com

AGROÉCOLOGIE

C´EST LE SOL QUI NOURRIT LA PLANTE La pratique agroécologique a le pouvoir de refertiliser les sols, de lutter contre la désertification, de préserver la biodiversité, d’optimiser l’usage de l’eau. Elle libère de la dépendance des intrants chimiques et des transports générateurs de tant de pollutions et responsables d’une véritable choréographie de l’absurde. En s’appuyant sur un ensemble de techniques inspirées de processus naturels comme le compostage, le non-retournement du sol, l’utilisation de purins végétaux, les associations de cultures, l’agroécologie permet de regagner autonomie, sécurité et salubrité alimentaires tout en regénérant et préservant le patrimoine nourricier.

NOTRE MISSION

AGIR POUR LA TERRE Il est temps pour chacun d´entre nous de reprendre le pouvoir sur son existence et d’incarner une politique en actes dans chacune des sphères de son quotidien (...) car la solution n’est pas de croire que le changement de structures, des dispositions écologiques ou la diffusion de l’agriculture biologique vont sauver l’humanité (...) seul le changement individuel par éveil de la conscience nous sauvera (...) la conscience est probablement ce lieu intime où chaque être humain peut en toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l’égard de la vie” - Pierre RABHI (Manifeste pour la Terre et l’Humanisme - 2008)
NB JARDIN

LES 4 PRINCIPES

LA RÉVOLUTION D´UN SEUL BRIN DE PAILLE “Le premier est NE PAS CULTIVER, c’est à dire ne pas labourer ou retourner la terre (...) la terre se cultive elle même, naturellement, par la pénétration des racines des plantes et l’activité des microorganismes, des petits animaux et des vers de terre. Le second est PAS DE FERTILISANT CHIMIQUE ou DE COMPOST PREPARE (...) laissé à lui même, le sol entretient naturellement sa fertilité, en accord avec le cycle ordonné de la vie des plantes et des animaux. Le troisième est NE PAS DESHERBER AU CULTIVATEUR NI AUX HERBICIDES. Les mauvaises herbes jouent leur rôle dans la construction de la fertilité du sol et dans l’équilibre de la communauté biologique. Le quatrième est PAS DE DEPENDANCE ENVERS LES PRODUITS CHIMIQUES. (...) La nature, laissée seule, est en parfait équilibre.” Masanobu FUKUOKA (La révolution d’un seul brin de paille - 1975)
HISTOIRE ET SI LA BEAUTÉ POUVAIT SAUVER LE MONDE ? Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."
“C´est le sol qui nourrit la plante et lui fournit les éléments nutritifs dont elle a besoin. - H et E LE GOFF

À PROPOS

FAITS

Achat sur Amazon au tarif de 5 EUR (en français)
NBJ 
NBJ 